vendredi 3 juin 2016

Un bel exemple d' "humanisme" animal

Je reçois souvent des demandes de partage de photos ou vidéos d'animaux torturés par l'Homme mais je me refuse généralement à les publier, non par sensiblerie mais parce qu'elles ne nous apprennent rien de nouveau sur l' "a-nature" humaine.

En revanche, l'étude et l'observation des animaux en dehors de ce complexe de supériorité exploiteur qui caractérise l'Homme sédentarisé, nous amènent souvent à reconsidérer les sentiments altruistes sont l'apanage du genre humain.

Ainsi du sentiment de compassion par exemple qui pousse ce chien à suivre puis stopper courageusement l'ambulance qui évacue son compagnon humain.

En fait je crois même que plus l'homme sombre dans une barbarie vis à vis du monde animal, y compris envers ses plus fidèles compagnons de vie, plus des animaux et même parmi ceux que nous appelons "sauvages", nous donnent des leçons d'humanisme et nous rappellent au respect qu'avaient les peuples anciens, même vis à vis de leurs élevages.

Les communautés païennes respectaient le monde animal chassé ou côtoyé au point de l'élever dans une dimension sacrée, y compris dans les sanglants sacrifices rituels. 
Mais l'anthropocentrisme de droit divin suggéré par les monothéismes à ouvert la porte à une dérive des rapports humains avec le Monde animal.

"Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l'assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre". (Genèse 1/28)

Dès lors, le chemin du mépris et de la violence était ouvert et même béni aux imbéciles et aux cupides, qui malheureusement constituent un troupeau de plus en plus important chez l'"Homo oeconomicus"...

A ce verset halluciné de la Genèse, j'oppose la sagesse des anciens et, pour ne pas être taxé de "fanatisme anti-chrétien", je terminerai cette réflexion païenne par la prière de Giovanni di Pietro Bernardone, béatifié Saint François d'Assise et qui nous a laissé cette belle sagesse universelle (et non universaliste) qu'il faudrait rappeler aujourd'hui à nos coeurs desséchés et jusque dans nos sordides abattoirs....

Erwan Castel

Extrait du "Cantique des créatures" :

"Loué sois-tu, mon Seigneur, avec toutes tes créatures,
spécialement, monsieur frère Soleil,
lequel est le jour et par lui tu nous illumines.
Et il est beau et rayonnant avec grande splendeur,
de toi, Très-Haut, il porte la signification.

Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur Lune et les étoiles,
dans le ciel tu les as formées claires, précieuses et belles.

Loué sois-tu, mon Seigneur, par frère Vent
et par l’air et le nuage et le ciel serein et tout temps,
par lesquels à tes créatures tu donnes soutien.

Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur Eau,
laquelle est très utile et humble et précieuse et chaste.

Loué sois-tu, mon Seigneur, par frère feu
par lequel tu illumines dans la nuit,
et il est beau et joyeux et robuste et fort.

Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur notre mère Terre,
laquelle nous soutient et nous gouverne
et produit divers fruits avec les fleurs colorées et l’herbe."

Saint François d'Assise...



Source de la Vidéo 

Groupe FaceBook le lien ici : "Ethique et Animaux"
Video YouTube le lien : ICI 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter cette règle.