jeudi 13 novembre 2014

De la différence entre un goujat et un galant homme


C'est l'histoire de "P.L." un abruti de journaliste (désolé mais c'est le mot le plus poli que j'ai trouvé) qui, dans une dépêche de l'AFP (Association des Fripons Propagandistes?), toute honte bue est prêt à sortir n'importe quelle billevesée du moment qu'elle flatte la russophobie épidermique de ses employeurs, et d'accuser le Président Poutine d'avoir "dragué la première dame chinoise" ! 

Evidemment la diffamation a été reprise illico en copié collé par tous les décérébrés de la merdiacratie occidentale, trop heureux de pouvoir insulter le Président de la Fédération de Russie..

Mais cet outrage n'est pas seulement révélateur de l'inaptitude servile des faquins médiatiques, il est symptomatique également d'un Occident décadent qui abandonne ses valeurs jusqu’à les bafouer !

En effet que voyons nous : 

D'un côté un galant homme, le Président Vladimir Poutine, un homme éduqué, offrant par des gestes attentionnés l'exemplarité d'un héritage civilisationnel européen, assumé et défendu.

De l'autre coté, des goujats, narcissique Cameron ou boulimique Hollande, dignes représentants d'une société individualiste, cupide et matérialiste qui ne pensent qu'à leur paraître ou leur ventre...

Ici, et à titre de comparaison, tandis que le britannique Cameron est affolé par sa cravate mouillée, Poutine le russe couvre l'allemande Merkel de son manteau. Et quant à notre bouffon national, il se précipite tel un clébard sur son assiette avant que son invitée qui est une femme, une personne âgée et accessoirement la reine d'Angleterre ne soit encore assise à sa table...

Et si certains tartuffes clabaudent que ces gestes et protocoles courtois sont désuets et d'un âge révolu, je leur répondrai qu'ils sont au contraire l'expression de la Tradition, ce "murmure des temps anciens et du futur" comme disait Dominique Venner, ces us et coutumes qui marquent la différence entre un civilisé et un barbare...

Mais il est vrai aussi que la galanterie, qui est l'expression esthétique d'une éthique civilisationnelle, relève aussi et surtout d'une noblesse et d'un désintéressement qui sont complètement hors de portée des faquins prétendant nous représenter...

Quant à eux, la seule chose qu'ils méritent qu'on leur tende c'est la corde d'une potence !

Erwan Castel


Vladimir Poutine, 
un grand homme qui sait s'agenouiller avec respect 
devant le passé et l'avenir de sa patrie




4 commentaires :

  1. Hollande a déjà fait le coup plusieurs fois, notamment avec le pape François. La France n'a pas besoin d'un homme normal à sa tête, mais de quelqu'un d'exceptionnel, un homme d'honneur. Ce devrait être le cas pour tous les chefs d'Etat.

    RépondreSupprimer
  2. Magnifique billet, il montre clairement la différence entre le grand Poutine et notre goujat national. Le choix des photos est impeccable, cependant le triptyque en haut, avec Hollande déjà assis et la reine de l'Angleterre encore debout, ah c'est résolument impayable ! merci pour le texte et les images. Salutations cordiales.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter cette règle.